Qu'est-ce donc que CELA ?

J'appelle CELA
 ce que je pourrais désigner
par d'autres mots plus connus
mais qui d'emblée l'enfermerait
dans quelque déjà vu
fort éloigné de ce que justement
est neuf à chaque instant.

Loin de moi
l'idée de prétendre que
je connais CELA.

Tout au plus
oserais-je suggérer
il me semble que
CELA me connaît.

Loin de moi également
le sentiment qu'il me faille absolument
témoigner de CELA.

Tout au plus oserais-je avancer
il me semble que
CELA veuille témoigner de lui-même.

Aussi je prête volontiers ma plume
à CELA qui chante en moi
la mélodie d'une vie
jusqu'alors endormie
qui, lorsque pour elle
je devins Prince Charmant
se réveilla doucement.




Nil